1.      PRESENTATION DE LA STRUCTURE

 

 

 

L'Accueil de jour A SERENITA  est une structure thérapeutique non médicalisée destinée à la prise en charge individualisée de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.

 

 

 

·         Notre équipe est composée d’un directeur d’établissement, d’une infirmière coordinatrice, de trois aides médico-psychologique, d'un aide soignant, d’une assistante de service logistique, d’une secrétaire  ainsi que  des vacations de psychologue, d'ergothérapeute et d'un art thérapeute.

 

·         L’établissement est ouvert du lundi au vendredi de 9h15 à 16h30, sauf les jours fériés, ainsi que quelques samedi sur l'année.

      Il sera fermé 2 semaines : dernière semaine de juillet et première semaine d'Août  ainsi qu’une semaine aux vacances de Noël.

 

  • Les objectifs de l’Accueil sont multiples :

 

- Préserver et respecter la dignité et l’identité de la personne accueillie ;

 

- Lutter contre son isolement social, intellectuel et moral ;

 

- Maintenir l’usager en relation avec ses proches ;

 

- Permettre de maintenir les aptitudes et de préserver l’autonomie ;

 

- Assurer un accompagnement et un soutien aux aidants (entretiens psychologiques individuels, groupes de parole, formation des aidants familiaux …)

 

LIVRET D'ACCUEIL

 

ACCUEIL DE  JOUR SERENITA

  Maladie d'Alzheimer et

Troubles apparentés

 

Avenue Maréchal Moncey

Résidence les Palmiers Bât. B

20090 AJACCIO

Tél: 04.95.52.29.96/06.79.91.32.95

Mail: aserenita.accueildejour@sfr.fr

  

Livret d’accueil

 

septembre 2017

 

 

Présentation

 

A SERENITA-CORSE ALZHEIMER est une association à but non lucratif régie par la loi de 1901.

L’objectif de cette association est de gérer un accueil thérapeutique non médicamenteux à   disposition de personnes touchées par la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.

C’est un lieu de ressources qui a pour missions:

 

              - L’Aide aux familles et aux personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée pour faire face à ces maladies: groupe de parole, formations, activités, animations, accompagnement individualisé.

 

              - La Formation des professionnels travaillant dans le secteur social.

 

              - L’Information des familles sur la conduite à tenir vis-à-vis des malades, les soins, les avancées de la recherche, leurs droits sociaux, etc.,

 

              - La Gestion et Animation de l'accueil de jour A SERENITA et de  tous Services et Institutions Sociales ou Médico-Sociales qu'elle pourrait être amenée à créer ou prendre en compte dans le cadre de son action en faveur des familles et des malades.

Ce livret apporte les premières informations nécessaires au bon déroulement de l’admission en accueil de jour de la personne souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.

Il a une visée informative, et apporte les premiers éléments de réponse aux interrogations     diverses, pour les modalités concrètes d’application vous devez vous reporter au règlement de fonctionnement. Afin d’optimiser notre action, l’équipe se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire et vous remercie de la confiance  que vous saurez lui accorder.

 

 

La Présidente du Conseil d’Administration

Mme LAMETA BAGHIONI Jeanine

Le Directeur de l'accueil de jour A SERENITA

M. CEVOLI Philippe

 

 

 

L'ACCUEIL DE JOUR

 

L’accueil de jour A SERENITA est une structure de proximité qui permet une prise en charge    thérapeutique non médicamenteuse des personnes vivant à domicile et atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés. Il s’agit d’une structure non médicalisée. Les prises en charge se font en journée ou demi-journée.

L’accueil  de jour, bénéficie d’un agrément pour une capacité de 15 places. Le règlement de fonctionnement  vous permettra de connaître en détail ses différentes procédures.

 

v LES OBJECTIFS DE  A SERENITA

 

L’Accueil de Jour répond à un double objectif :

 

        Prise en charge et activités thérapeutiques:

          - Stimulation et maintien des capacités restantes (cognitives, comportementales,      praxiques et sensorielles)

 

             - Valorisation et bien-être de la personne (massages bien-être, art-thérapie...)

 

        - Lutte contre l'isolement et socialisation (sorties culturelles, vie en collectivité,            rencontres intergénérationnelles.)

 

·    Aide à l’aidant: pour les familles, il s’agit d’une réponse "adaptée" puisqu’elles peuvent ainsi bénéficier de temps de répit. L’accueil permet également une prise en charge        psychologique des aidants, souvent épuisés (entretiens individuels, groupes de paroles).

 

 

v  LES PRESTATIONS PROPOSEES: RESTAURATION ET TRANSPORT

 

Pour les personnes prenant le repas à l’accueil de jour, 2 possibilités s’offrent à elles: soit le repas est apporté du domicile, soit le repas est acheté et facturé à mois échu.

 

 Le coût du  transport à l’accueil de jour (aller/retour) est financé par l’établissement sur un rayon d'action de 35 Km.

 

v TARIFICATION

 

Les tarifs établis par la collectivité unique sont révisables annuellement.

 

L’Aide Personnalisée d’Autonomie (APA), subvention allouée par  la collectivité unique en   fonction du degré de dépendance et des revenus de la personne, peut amoindrir le coût de la prise en charge jusqu’à la gratuité dans  certains cas.

 

La facturation est établie pour le mois, sur la base de demi-journée ou journée (avec restauration ou non)contractualisée chaque fin de mois.

Les journées n’ont effectuées seront reportées le mois suivant en fonction des disponibilités du planning.

 

 v  TARIFS GENERAUX DES PRESTATIONS   MAI 2017

 

 

(Sans restauration)

 

 

Forfait 1 journée pleine : 9h - 16 h30

  

 

Tarif journée

Coût horaire

Hors temps de transport

GIR 1-2

60,72 €

8,10 €

GIR 3-4

52,62 €

7,02 €

GIR 5-6

44,53 €

5,94 €

 

 

 

Forfait 1 demi- journée : 9h - 12h30  / 13h - 16 h30

 

 

 

Tarif demi-journée

Coût horaire

Hors temps de transport

GIR 1-2

30,37 €

8,68 €

GIR 3-4

26,32 €

7,52 €

GIR 5-6

22,27 €

6,36 €

 

v  L’EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE

 

L’équipe de l’accueil de jour a reçu une formation spécifique à la prise en charge des personnes touchées par la maladie d’Alzheimer et troubles apparentés.

L’équipe fixe est composée de 8 agents :

- Un directeur

- Une infirmière coordinatrice

- 4 aides médico-psychologiques / aides-soignantes

- Un agent de logistique

- Une secrétaire

 

Afin d’enrichir la prise en charge, un art-thérapeute, une psychologue, un ergothérapeute, une orthophoniste, un podologue interviennent notamment sur l’accueil de jour.

 

L’ensemble du personnel est soumis à la confidentialité et au secret professionnel.

 

v  LES CRITES D'ADMISSION

 

Afin de pouvoir intégrer l’accueil de jour, les critères suivants sont nécessaires :

- Diagnostic de maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés établi par un médecin,

- Absence de troubles agressifs pouvant mettre en danger l’ensemble des personnes présentes (personnel et personnes accueillies).

 

v  LA PROCEDURE D'ADMISSION

 

Les demandes d’admission font l’objet d’une évaluation afin de déterminer l’adéquation entre la demande, le profil de la personne accueillie et les possibilités offertes par la structure.

 

- Un premier entretien est réalisé avec le directeur et/ou l’infirmière coordinatrice et/ou la psychologue, en présence de la famille ou du représentant légal, et dans l’idéal de la personne concernée afin de recueillir diverses informations.

 

- Une demi-journée d’essai est alors proposée pour tester les capacités d’intégration et appréhender les modalités de prise en charge. L’admission pourra alors être validée, avec la constitution du dossier administratif et  la signature du Document Individuel de Prise en Charge DIPC ou sera annexé le projet personnalisé d'accompagnement définissant la prise en charge de la personne aidé.

 

- Une réunion de synthèse de l’équipe permet la mise en commun des observations de chacun. Ces éléments vont permettre une meilleure connaissance de la personne et de son environnement, afin d’adapter le Projet Personnalisé d’Accompagnement, et ainsi la prise en charge.

 

- Un bilan psychologique sera effectué après l’admission, afin de vérifier la pertinence des activités proposées, et fera l’objet de réévaluations semestrielles.

 

v  OBJECTIFS DES ACTIVITES

 

Les activités proposées font l’objet d’évaluations répétées afin de mettre en place un projet d’accompagnement personnalisé, en adéquation avec les capacités, les besoins, et les préférences de chaque personne.

Par le biais de ces différentes activités de stimulation, il s’agit de retarder, voire d'atténuer l’évolution de la Maladie et les troubles anxio-dépressifs pouvant être présents, ainsi que de favoriser l’autonomie pour accroitre l’estime de soi et le bien-être de la personne.

 

     v ACTIVITES PROPOSEES

 

Activités de socialisation : sorties à thème (marché d’Ajaccio, musée, expositions...), participation à diverses manifestations, rencontres intergénérationnelles...

 

  Activité de stimulation cognitive : atelier mémoire, atelier réminiscence (photos), activités sur ordinateur, revue de presse, éphéméride, atelier d'expression en langue corse, jeux de mots...

 

Atelier d’expression émotionnelle et de créativité : Art-thérapie, modelage, stimulation sensorielle, atelier esthétique.

 

  Activité de maintien des acquis physiques :

Gymnastique douce, marche, pétanque, jeux de ballon...

 

  Activités de maintien des acquis élémentaires de la vie quotidienne : stimulation lors des repas, pratiques pédagogiques dans l'accomplissement de certaines tâches, atelier d'ergothérapie

 

 

Toutes les activités thérapeutiques non médicamenteuses favorisent le maintien de la vie sociale et relationnelle de la personne malade et concourent à son bien être psychologique et émotionnel, en agissant sur

 

        Les gestes du quotidien, et donc l’autonomie

        La communication (expression et compréhension orale),

        L’image et l’estime de soi

 

 

v  INFORMATIQUE ET LIBERTE / MODALITE DE TRANSMISSION

A l'occasion de votre séjour à l’accueil de jour  A SERENITA, des renseignements administratifs, et sociaux vous concernant sont recueillis. Toutes  informations et renseignement vous concernant  sont enregistrés sur  le réseau informatique de l’établissement.

Les informations recueillies font l’objet d’un enregistrement informatique dans les conditions fixées par la loi du 06 janvier 1978, sauf opposition justifiée de votre part, (art. 38) et sont utilisées par l’ensemble de l’équipe de l’établissement. L’établissement garantit le respect de la confidentialité des données recueillies.

Ces informations sont protégées par le secret partagé. Elles font l'objet de traitements informatiques pour faciliter votre accueil, et la gestion de votre dossier unique. Ces traitements informatiques effectués lors de votre séjour font l'objet d'avis de la commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). 

 

 

v  MODALITE D’ACCES

La consultation du dossier usager

L’usager peut consulter son DU s’il en fait la demande auprès du directeur de l’établissement et/ou  l’IDEC. Cette demande peut être orale ou écrite.

Il peut arriver que les données contenues dans un dossier soient susceptibles de perturber l'usager, voire d'aggraver son état. C'est la raison pour laquelle l'arrêté du 8 septembre 2003 prévoit que « la communication des informations ou des documents par les personnes habilitées à les communiquer en vertu de la Loi, s'effectue avec un accompagnement adapté de nature psychologique, médicale, thérapeutique ou socio-éducative ». En ce sens, seuls le directeur de l’établissement et/ou  l’IDEC sont autorisés à communiquer à l’usager les données relatives à son DU. La psychologue pourra, si la situation s’impose être amenée à communiquer des données sur autorisation du directeur de l’établissement et/ou  l’IDEC.

Vous pouvez obtenir des informations sur votre état de santé ou sur les conditions de votre prise en charge auprès de l’IDEC. Vous pouvez également, si vous le souhaitez consulter tout ou partie de votre dossier unique et exercer éventuellement votre droit de rectification directement auprès du directeur de l’établissement pour les informations administratives et sociales. Lors de votre départ de l’établissement, le DU vous sera rendu et/ou transmis à votre nouveau établissement d’accueil.

Il est recommandé de désigner une personne de confiance. La personne de confiance peut être un parent ou un proche. Elle peut vous accompagner dans vos démarches et vous assister dans tous les entretiens afin de vous aider dans vos décisions. Vous trouverez en annexe le formulaire de désignation de la personne de confiance.

 

         Implication de la consultation du dossier usager

Les éléments du dossier usager (informatisé) étant susceptibles d'être lus par l'usager, cela induit les professionnels à mettre en œuvre :

-           Des qualités rédactionnelles particulières (précision, neutralité, clarté, lisibilité)

-           Une traçabilité des dossiers opérationnelle (modes de classement et d'archivage)

-           Tous Jugements, interprétations, approximations n’ont pas lieu d’être.

 

v  RESPECT DES PERSONNES/ PROTECTION DES PERSONNES VULNERABLES

L’accueil et le séjour dans l’établissement s’inscrivent dans le respect des principes et valeurs définis par la Charte et liberté de la personne accueillie qui répond à l’Arrêté du 8 septembre 2003 relatif à la charte des droits et libertés de la personne accueillie mentionnée à l’article L.311-4 du code de l’action sociale et des familles. Cette dernière est affichée au sein de l’établissement et remise aux usagers au moment de l’admission.  Le respect des principes et valeurs s’inscrit également au travers  de la charte éthique élaborée au sein de A SERENITA.

 

v  LA PREVENTION DE LA MALTRAITANCE-PROMOTION DE LA BIENTRAITANCE

 

Entretenir la culture de la bientraitance passe par un accompagnement personnalisé pour tous les usagers et par tous les professionnels. La bientraitance est l’une des valeurs professionnelles centrales pour effectuer un travail de qualité en gériatrie. Il existe un ensemble extensif de définitions de la bientraitance, il est donc primordial que chaque professionnel gravitant autour de l’usager, réfléchisse à cette notion.

Pour adopter une culture bientraitance et une posture bienfaisante, A SERENITA forme en continu ses équipes sur la bientraitance selon les Recommandations des Bonnes Pratiques Professionnelles de l’ANESM.

 Si toutefois, un usager se trouve victime de maltraitance, il peut utiliser le registre des plaintes mis à sa disposition à l’accueil de jour et/ou rencontrer le directeur et/ou l’IDEC ou s’adresser directement au Numéro national d’écoute pour la « Maltraitance » qui met à votre disposition le numéro de téléphone suivant : 3977 

 

v  LE CONSEIL DE LA VIE SOCIALE  ou INSTANCE REPRESENTATIVE DES USAGERS

Le conseil de vie sociale ou instance représentative des usagers a pour objectif de permettre aux usagers et à leurs familles de participer à la vie de la structure et de s’exprimer. Les familles ont la possibilité de rencontrer les représentants du conseil de vie sociale ou de l’instance représentative des usagers. Le conseil de vie sociale ou  instance représentative des usagers se réunit au moins 3 fois par an, donne son avis et peut faire des propositions relatives au fonctionnement de l’établissement. Les comptes rendus des réunions approuvés sont à disposition dans la salle d’accueil de l’établissement.

 

v  MEDIATION : DEFENSEUR DES DROITS

Toute personne (ou sa famille ou son représentant légal), accueillie à A SERENITA, peut faire appel,  au défenseur des droits :

- qui est chargé de défendre les personnes dont les droits ne sont pas respectés

- et de permettre l'égalité de tous et toutes dans l'accès aux droits.

La  personne qualifiée, est choisie dans une liste établie par le représentant de l’Etat. (Loi 2002-2 ; Article L331-5 du code de l’Action Sociale et des familles).

M. SQUARCINI Félix

 

 

v  LE QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION

L’établissement invite périodiquement les USAGERS  et leurs AIDANTS  à compléter un questionnaire de satisfaction afin de recueillir les impressions des usagers  sur leur séjour et améliorer la qualité des prestations.

    

v  DEROULEMENT D'UNE JOURNEE TYPE

 

- A partir de 9h15/arrivée: le personnel habilité récupère les personnes à leur domicile et les conduisent  à l'accueil de jour.

- 9h15 à 9h45/rituel d'arrivée: une collation matinale est offerte dans le but de créer un climat chaleureux et de confiance et permet à la personne accueillie de s’adapter au groupe. Cet instant marque bien la transition entre le domicile et l’établissement,  puisqu’il institue un rituel d’arrivée pouvant tenir lieu de repères.

- 9h45à 11h30/ateliers: mise en place et participation à différents ateliers

- Vers 11h30: participation à une activité de la vie quotidienne comme la mise en place du couvert.

- 12h/déjeuner : le personnel veille et participe aux repas, dans un accompagnement   destiné à lutter contre l’apraxie alimentaire. Il s’agit également d’un moment       convivial permettant les échanges et le partage entre tous.

- 12h/30 sieste: un moment de repos est prévu après le repas pour ceux qui le désirent. Un espace multi sensoriel est mis à leur disposition (luminothérapie, musique           relaxante, diffuseurs d’huiles essentielles, massages relaxants). Pour les autres, une promenade (si le temps le permet) ou une activité appréciée sera prévue.

- A partir de 14h /Ateliers: mise en place et participation à différents  ateliers

- A partir de 15h30/rituel de départ: pause-goûter

- A partir de 16h : la journée prend fin dans la détente en chantant, en lisant des         poèmes, ou en pratiquant des activités de relaxation. Il s'agit de préparer le retour au    domicile.

- A partir de 16h30/départ: retour au domicile par un accompagnement et un transport adapté

  

v  LES LOCAUX

 

L’établissement est situé en rez-de-chaussée sécurisé (par digicode) et adapté aux personnes à mobilité réduite.

L’espace de déambulation donne la possibilité aux personnes de se promener à l’intérieur en toute sécurité.

 

Le local est composé:

- 1 accueil secrétariat

- 2 salles d’activités sectorisées (ateliers,  espace détente, repas )

- 1 espace activités informatiques

- 1 cuisine thérapeutique

- 1 bureau administratif

- 1 WC adapté aux personnes à mobilité réduite et 1 douche

 

v  HORAIRES D'OUVERTURE

 

Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h30.

 

L’accueil de la personne s’effectue :

le matin entre 9h15 et 10h00,

le départ le soir s’effectue à partir de 16h30.

L’accueil sera fermé les jours fériés, deux semaines en été, ainsi que la semaine entre Noël et le jour de l’An.

L’association se réserve la possibilité de fermetures exceptionnelles.

 

v  SITUATION

 

Le local est implanté dans un quartier très commerçant, situé avenue MARECHAL MONCEY Bât.B, à AJACCIO. Il est desservi par les transports en commun (ligne n°7).

 

 

 v  NUMEROS UTILES

 

Collectivité unique , Service APA (Ajaccio)

             Tél. : 04 95 29 13 00

 

Centre Local d’Information et de Coordination Départemental (CLIC)

              Tél : 04 95 52 96 37

 

CCAS Centre communal d’Action Sociale 

             Tél : 04 95 51 52 88

 

M.D.P.H. Maison Départementale des Personnes Handicapées Corse du Sud

             Tél : 04 95 10 40 90

 

Numéro national d’écoute pour la « Maltraitance » : 3977

 

Centre de Consultation mémoire

            Tel : 04 95 29 67 07

 

ANAH: Agence Nationale  de  l’Habitat

              Tel : 04 95  29 09 09

 

 

 

 

CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE ACCUEILLIE

(Arrêté du 8 septembre 2003 relatif à la charte des droits et libertés de la personne accueillie mentionnée à l’article L.311-4 du code de l’action sociale et des familles)

 

 

 Article 1er

 

 Principe de non-discrimination Dans le respect des conditions particulières de prise en charge et d’accompagnement, prévues par la loi, nul ne peut faire l’objet d’une discrimination à raison de son origine, notamment ethnique ou sociale, de son apparence physique, de ses caractéristiques génétiques, de son orientation sexuelle, de son handicap, de son âge, de ses opinions et convictions, notamment politiques ou religieuses, lors d’une prise en charge ou d’un accompagnement, social ou médico-social. 

 

Article 2

 

Droit à une prise en charge ou à un accompagnement adapté  La personne doit se voir proposer une prise en charge ou un accompagnement, individualisé et le plus adapté possible à ses besoins, dans la continuité des interventions. 

 

Article 3

 

Droit à l’information La personne bénéficiaire de prestations ou de services a droit à une information claire, compréhensible et adaptée sur la prise en charge et l’accompagnement demandés ou dont elle bénéficie ainsi que sur ses droits et sur l’organisation et le fonctionnement de l’établissement, du service ou de la forme de prise en charge ou d’accompagnement. La personne doit également être informée sur les associations d’usagers œuvrant dans le même domaine.  La personne a accès aux informations la concernant dans les conditions prévues par la loi ou la réglementation. La communication de ces informations ou documents par les personnes habilitées à les communiquer en vertu de la loi s’effectue avec un accompagnement adapté de nature psychologique, médicale, thérapeutique ou socio-éducative. 

 

Article 4

 

 Principe du libre choix, du consentement éclairé et de la participation de la personne  Dans le respect des dispositions légales, des décisions de justice ou des mesures de protection judiciaire ainsi que des décisions d’orientation :  1) La personne dispose du libre choix entre les prestations adaptées qui lui sont offertes soit dans le cadre d’un service à son domicile, soit dans le cadre de son admission dans un établissement ou service, soit dans le cadre de tout mode d’accompagnement ou de prise en charge ;  2) Le consentement éclairé de la personne doit être recherché en l’informant, par tous les moyens adaptés à sa situation, des conditions et conséquences de la prise en charge et de l’accompagnement et en veillant à sa compréhension.  3) Le droit à la participation directe, ou avec l’aide de son représentant légal, à la conception et à la mise en œuvre du projet d’accueil et d’accompagnement qui la concerne lui est garanti.  Lorsque l’expression par la personne d’un choix ou d’un consentement éclairé n’est pas possible en raison de son jeune âge, ce choix ou ce consentement est exercé par la famille ou le représentant légal auprès de l’établissement, du service ou dans le cadre des autres formes de prise en charge et d’accompagnement. Ce choix ou ce consentement est également effectué par le représentant légal lorsque l’état de la personne ne lui permet pas de l’exercer directement. Pour ce qui concerne les prestations de soins délivrées par les établissements ou services médico-sociaux, la personne bénéficie des conditions d’expression et de représentation qui figurent au code de la santé publique.  La personne peut être accompagnée de la personne de son choix lors des démarches nécessitées par la prise en charge ou l’accompagnement. 

 

Article 5

 

 Droit à la renonciation  La personne peut à tout moment renoncer par écrit aux prestations dont elle bénéficie ou en demander le changement dans les conditions de capacités, d’écoute et d’expression ainsi que de communication prévues par la présente charte, dans le respect des décisions de justice ou mesures de protection judiciaire, des décisions d’orientation et des procédures de révision existantes en ces domaines. 

 

Article 6

 

Droit au respect des liens familiaux  La prise en charge ou l’accompagnement doit favoriser le maintien des liens familiaux et tendre à éviter la séparation des familles ou des fratries prises en charge, dans le respect des souhaits de la personne, de la nature de la prestation dont elle bénéficie et des décisions de justice. En particulier, les établissements et les services assurant l’accueil et la prise en charge ou l’accompagnement des mineurs, des jeunes majeurs ou des personnes et familles en difficultés ou en situation de détresse prennent, en relation avec les autorités publiques compétentes et les autres intervenants, toute mesure utile à cette fin.  Dans le respect du projet d’accueil et d’accompagnement individualisé et du souhait de la personne, la participation de la famille aux activités de la vie quotidienne est favorisée. 

 

Article 7

 

 Droit à la protection  Il est garanti à la personne comme à ses représentants légaux et à sa famille, par l’ensemble des personnels ou personnes réalisant une prise en charge ou un accompagnement, le respect de la confidentialité des informations la concernant dans le cadre des lois existantes.  Il lui est également garanti le droit à la protection, le droit à la sécurité, y compris sanitaire et alimentaire, le droit à la santé et aux soins, le droit à un suivi médical adapté. 

 

Article 8

 

Droit à l’autonomie  Dans les limites définies dans le cadre de la réalisation de sa prise en charge ou de son accompagnement et sous réserve des décisions de justice, des obligations contractuelles ou liées à la prestation dont elle bénéficie et des mesures de tutelle ou de curatelle renforcée, il est garanti à la personne la possibilité de circuler librement. A cet égard, les relations avec la société, les visites dans l’institution, à l’extérieur de celle-ci, sont favorisées.  Dans les mêmes limites et sous les mêmes réserves, la personne résidente peut, pendant la durée de son séjour, conserver des biens, effets et objets personnels et, lorsqu’elle est majeure, disposer de son patrimoine et de ses revenus. 

 

Article 9

 

 Principe de prévention et de soutien  Les conséquences affectives et sociales qui peuvent résulter de la prise en charge ou de l’accompagnement doivent être prises en considération. Il doit en être tenu compte dans les objectifs individuels de prise en charge et d’accompagnement.  Le rôle des familles, des représentants légaux ou des proches qui entourent de leurs soins la personne accueillie doit être facilité avec son accord par l’institution, dans le respect du projet d’accueil et d’accompagnement individualisé et des décisions de justice.  Les moments de fin de vie doivent faire l’objet de soins, d’assistance et de soutien adaptés dans le respect des pratiques religieuses ou confessionnelles et convictions tant de la personne que de ses proches ou représentants. 

 

Article 10

 

Droit à l’exercice des droits civiques attribués à la personne accueillie  L’exercice effectif de la totalité des droits civiques attribués aux personnes accueillies et des libertés individuelles est facilité par l’institution, qui prend à cet effet toutes mesures utiles dans le respect, si nécessaire, des décisions de justice. 

 

Article 11

 

Droit à la pratique religieuse  Les conditions de la pratique religieuse, y compris la visite de représentants des différentes confessions, doivent être facilitées, sans que celles-ci puissent faire obstacle aux missions des établissements ou services. Les personnels et les bénéficiaires s’obligent à un respect mutuel des croyances, convictions et opinions. Ce droit à la pratique religieuse s’exerce dans le respect de la liberté d’autrui et sous réserve que son exercice ne trouble pas le fonctionnement normal des établissements et services. 

 

Article 12

 

Respect de la dignité de la personne et de son intimité Le respect de la dignité et de l’intégrité de la personne est garanti.  Hors la nécessité exclusive et objective de la réalisation de la prise en charge ou de l’accompagnement, le droit à l’intimité doit être préservé.

 

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT  DE L'ACCUEIL DE JOUR

 

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

A SERENITA

 

v  Préambule

 

Ce règlement de fonctionnement seconde version  est validé par le Conseil d Administration de l’accueil de jour A SERENITA après avis de l’instance représentative des personnes accueillies en date du 20 Mars 2018. Il est valable pour une durée maximale de cinq ans. Il est remis : 

·         Aux personnes accueillies, et/ou leurs aidants,

·         A chaque membre du personnel. 

 

Ce règlement de fonctionnement s’adresse aux personnes accueillies et aux acteurs de l’accueil de jour. Il a pour objet de préciser l’organisation de vie au sein de l’établissement et de définir les règles qui faciliteront la vie collective tout en respectant les libertés individuelles. Il a également pour objet de présenter les conditions d’utilisation des espaces et des équipements mis à la disposition des usagers, les prestations assurées et leur finalité. Ce règlement de fonctionnement est remis et à disposition de toute personne accueillie ou de son représentant légal avec le livret d’accueil et le DIPC. Il est affiché dans les locaux de l’accueil de jour. Les équipes sont à la disposition de la personne accueillie pour lui en faciliter la compréhension. Le présent règlement est révisé chaque fois que nécessaire et au moins une fois tous les cinq ans. Les modifications font l’objet d’avenants conclus dans les mêmes conditions que le règlement initial. Les personnes accueillies ou leurs représentants légaux sont informés de celle-ci par tous les moyens utiles (Instance représentative, note d’information).

 

v  Mission de l’accueil de jour A SERENITA

Accueil de jour pour personnes atteintes de la maladie Alzheimer et maladies apparentées, sans limite d’âge et dont l’état de dépendance est compatible avec les activités proposées.

1. Présentation Juridique

L’accueil de jour A SERENITA est un établissement Médico-Social situé :

 

-          Avenue Maréchal Moncey, bât B, résidence les Palmiers, 20090 Ajaccio

L’association gouvernante A SERENITA-CORSE ALZHEIMER est association privée, de type loi 1901, à but non lucratif, ayant son siège social à la même  adresse, parution au JO le 12 Mars 2014.

Dénomination

Accueil de jour A SERENITA

Accueil de jour pour personnes atteintes de la maladie Alzheimer et maladies apparentées

Situation géographique

 

Situé à proximité de la maison de quartier de Saint Jean, dans une artère commerçante à l’adresse suivante : Avenue Maréchal Moncey, bât B, résidence les Palmiers, 20090 Ajaccio

Locaux

 

L’accueil de jour occupe des locaux d’une superficie de 140 m2, avec rampe d’accès rendant la structure accessible aux personnes en mobilités réduites. 

Les aménagements intérieurs ont été conçus pour offrir des ateliers thérapeutiques aux personnes accueillies.

 

2 grands espaces permettent  la prise en charge du public reçus.

 

·         Le premier comprend :

1 secrétariat

1 espace permettant l’accueil du public et la mise en place d’activité de groupe

1 espace plus réduit pour le travail cognitif individuel plus spécifique  

 

Un couloir qui conduit à :

Un espace toilette adapté au public reçu

Un local fermé à clé pour le stockage du matériel

Une cuisine à usage thérapeutique

Un espace toilette et vestiaire pour le personnel soignant

Un bureau administratif

Un espace douche

 

·         Un second espace plus polyvalent pour :

La mise en place d’activités thérapeutiques

Le réfectoire et Une salle de repos multi sensorielle

Capacité

La capacité d’accueil est de 15 personnes par jour

 

Des groupes pourront être formés en fonction de l’âge des personnes, et/ou des degrés de dépendance ou d’autonomie

 

Fonctionnement

 

La structure agréée pour 15 places est ouverte du lundi au vendredi (5 jours sur 7), fermée les samedi, dimanche et jours fériés.

 

Les horaires d’ouverture sont de 9h à 16h30 pour la journée et 9h/12h30 ou 13h/16h30 pour des prise en charge sur des ½ journées.

 

Une période de fermeture annuelle est effective pour les fêtes de fin d’année, ainsi que 2 semaines l’été (dernière semaine de juillet et première d’août).

 

Pour les fermetures estivales, une continuité de prise en charge peut être  effective avec l’autre accueil de jour présent sur le territoire d’Ajaccio.

 

Agrément

 

A SERENITA est un accueil de jour autonome, pour 15 personnes avec des dotations de fonctionnement versées par le Collectivité Unique de Corse et l’ARS.

 

De nombreuses conventions existent afin de parfaire le maillage entre les différents professionnels du secteur sanitaire, médico-social et social du grand Ajaccio.

 

Personnel – Secrétariat – Accueil – Admission

 

Les bénéficiaires de l’accueil de jour A SERENITA sont pris en charge par du personnel qualifié, diplômé (Aide Médico Pédagogique, Aide-Soignante, Agent de logistique, Secrétaire comptable) sous la responsabilité hiérarchique d’une infirmière coordinatrice et du directeur de l’établissement.

 

De nombreux vacataires interviennent afin de parfaire la prise en charge :

 

Psychologue, Ergothérapeute, Art thérapeute, Orthophoniste, Psychomotricien

 

Pour tout renseignement concernant les demandes d’admissions et le fonctionnement, s’adresser au secrétariat, du lundi au vendredi de 9 h à 12 h :

 

Tél : 04 95 52 29 96 / 06 79 91 32 95

 

Mail : aserenita.accueildejour@sfr.fr

 

Site internet : http://www.accueildejouraserenita.fr.

 

2. Objectifs de l’établissement

 

Les objectifs de l’établissement reposent sur 2 grands piliers :

A. Culturel 

 

B. Médico-Social

 

A. Culturel :

 

  • Le projet culturel au sein d’A SERENITA favorise les occasions de pratiques et créations artistiques partagées avec les bénéficiaires et les salariés. L’objectif de l’offre culturelle contribue à la qualité des liens interpersonnels, des dynamiques collectives favorisant l’estime de soi et la valorisation de soi.

 

L’objectif  consistera  à trouver un équilibre entre l’adaptation de l’activité culturelle au rythme de l’établissement

 

B. Médico-Social

 

  • Prise en charge des bénéficiaires dans un cadre d’activités thérapeutiques non médicamenteuses :

 

-       Stimulation et maintien des capacités (cognitives, comportementales, praxiques et sensorielles)

-       Valorisation et bien être de la personne (art thérapie, massage-bien-être,…)

-       Lutte contre l’isolement et socialisation (sorties culturelles, rencontres intergénérationnelles)

 

3. Condition d’admission

 

Admission

 

Toute personne atteinte de la maladie Alzheimer et maladies apparentées, sans limite d’âge et dont l’état de dépendance est compatible avec les activités proposées.

 

Dossier

-          Attestation Sécurité Sociale + Attestation de Mutuelle + Evaluation médicale remplie par le médecin traitant +Ordonnance pour le traitement en cours et à chaque renouvellement .

-          DIPC + différentes autorisations : Désignation de personne de confiance, consentement, participation aux animations, droit à l’image, transport, repas…

-          Assurance Responsabilité Civile de l’année en cours (à donner tous les ans)

-          La notification du plan APA 

4. Les assurances

 

L’établissement dispose d’une assurance collective (AXA Assurance) responsabilité civile dont le montant est compris dans le prix de journée. Il est toutefois indispensable que chaque personne accueillie contracte une assurance responsabilité civile (inclue dans l’assurance habitation)

 

5. Droits et libertés de la personne accueillie

 

·         Valeurs fondamentales : 

L’accueil et le séjour dans l’établissement s’inscrivent dans le respect des principes et valeurs définis par la Charte et liberté de la personne accueillie qui répond à l’Arrêté du 8 septembre 2003 relatif à la charte des droits et libertés de la personne accueillie mentionnée à l’article L.311-4 du code de l’action sociale et des familles.  Le respect des principes et valeurs s’inscrit également au travers  de la charte éthique élaborée au sein de A SERENITA. Les 2 chartes sont affichées au sein de l’accueil et remises aux usagers au moment de l’admission.

 

L’usager est une personne qui a droit au respect de ses libertés fondamentales qui s’expriment dans le respect réciproque  des salariés, des intervenants extérieurs, des autres usagers, de leurs proches. 

Ces libertés fondamentales sont les suivantes : 

Respect de la dignité et de l’intégrité, liberté d’opinion, liberté de culte, droit à l’information, liberté de circulation et de déambulation, le libre choix entre les prestations adaptées qui lui sont offertes au sein de l’établissement, confidentialité des informations le concernant ;

 La participation directe et/ou avec l’aide de son représentant légal à la conception et à la mise en œuvre du projet d’accueil et d’accompagnement qui la concerne (PPA) ainsi que l’accès à toute information ou document relatif à sa prise en charge. Sauf dispositions législatives contraires, chaque usager et/ou son représentant légal peut avoir accès à son dossier unique. Une procédure prévoit les modalités à respecter ainsi que le droit de rectification directement auprès du directeur de l’établissement pour les informations administratives et sociales.

 

·         Le droit à l’image : 

L’accueil de jour est amené à effectuer des prises de vues (photos et vidéo) dans le cadre d’activités d’animations. Le consentement de la personne doit être acté avec autorisation renouvelée par écrit à chaque nouvelle activité pouvant être diffusée.

 

·         Droit à la bientraitance :  

Entretenir la culture de la bientraitance passe par un accompagnement personnalisé pour tous les usagers et par tous les professionnels. La bientraitance est l’une des valeurs professionnelles centrales pour effectuer un travail de qualité en gériatrie. Il existe un ensemble extensif de définitions de la bientraitance, il est donc primordial que les professionnels gravitant autour de l’usager, réfléchisse à cette notion.

 

Pour adopter une culture bientraitance et une posture bienfaisante, A SERENITA forme en continu ses équipes sur la bientraitance selon les Recommandations des Bonnes Pratiques Professionnelles de l’ANESM.

 

 Si toutefois, un usager se trouve victime de maltraitance, il peut utiliser le registre des plaintes mis à sa disposition à l’accueil de jour et/ou rencontrer le directeur et/ou l’IDEC ou s’adresser directement au Numéro national d’écoute pour la « Maltraitance » qui met à votre disposition le numéro de téléphone suivant : 3977 

 

6. Personnes qualifiées

 

Toute personne (ou sa famille ou son représentant légal), accueillie à A SERENITA, peut faire appel,  au défenseur des droits : 

- qui est chargé de défendre les personnes dont les droits ne sont pas respectés 

- et de permettre l'égalité de tous et toutes dans l'accès aux droits.

 

La  personne qualifiée, est choisie dans une liste établie par le représentant de l’Etat. (Loi 2002-2 ; Article L331-5 du code de l’Action Sociale et des familles).

 

M. SQUARCINI Félix

 

·       tél : 04 95 11 12 80 permanences téléphoniques le mardi 

·       Mail : felix.squarcini@defenseurdesdroits.fr 

 

7. Mise en place du droit d’expression adapté aidant-aidé

 

L’Instance Représentative des personnes accueillies et de leurs aidants est mise en place depuis le 16 Octobre 2017 et se réunit au moins 3 fois par an. Elle a pour objectif de permettre aux usagers et à leurs familles de se rencontrer, de participer à la vie de la structure et de s’exprimer. Les familles ont la possibilité de se rencontrer, de faire des propositions relatives au fonctionnement de l’établissement et de donner leur avis. Les comptes rendus des réunions approuvés sont à disposition dans la salle d’accueil de l’établissement.  

 

8. Obligations des personnes accueillies

 

·         Obligations 

Le respect des libertés fondamentales est au cœur des relations qui unissent usagers, salariés et intervenants extérieurs.

 

·         Le Bien vivre ensemble 

La vie collective et le respect des droits et des libertés respectifs impliquent une attitude qui rend la vie commune agréable : délicatesse, politesse, courtoisie, convivialité, solidarité. Les faits de violence  et/ou de maltraitance sur autrui sont susceptibles d’entrainer des procédures administratives et judiciaires.

 

·         Les absences

 En cas d’absence et en terme d’organisation, la personne accueillie et/ou son aidant devra informer l’accueil de jour  et ainsi que les transports PHOENIX au moins 12 heures à l’avance. Dans le cas contraire, sauf pour des urgences médicales avérées, le coût de la journée  sera  à la charge de la personne accueillie.

 

·         Les absences prolongées

En cas d’absence supérieure à 2 mois (voir DIPC), il sera procédé automatiquement à une fin d’admission de la personne accueillie à A SERENITA.

 

·         Les visites

Les visiteurs ne doivent pas troubler la sérénité des lieux ni en gêner le fonctionnement. La direction a la possibilité de refuser l’entrée aux personnes dont la présence serait susceptible de donner lieu à des incidents et/ou de nuire à la bonne tenue de l’établissement. Tout démarchage est interdit dans l’établissement. Les journalistes et photographes, ne peuvent rendre visite aux usagers sans l’accord préalable du directeur de l établissement.

 

·         Les boissons / Cigarettes

Les boissons alcoolisées ainsi que la cigarette sont interdites.

 

·         Relation avec l’aidant et/ou la personne de confiance

Dans le respect de la volonté de l’usager, la nomination d’une personne de confiance ou d’un aidant principal parmi les représentants de la famille ou des proches de la personne accueillie, est vivement souhaitée. L’information et la communication entre l’aidant et l’établissement doivent s’instaurer afin d’assurer au mieux la complémentarité de l’accompagnement dans un climat de confiance mutuelle. Toute modification dans les coordonnées de la famille, des personnes à prévenir ou des intervenants est à signaler à l’accueil de jour dans les plus brefs délais.

 

·         Maltraitance

Toute personne qui constate un fait portant atteinte à une personne ou à un bien doit en informer, selon la gravité, le personnel ou la direction de l’accueil de jour afin que des mesures adaptées soient prises. Les usagers ne peuvent donner aux salariés ni pourboires ni dons de toute nature à titre individuel.

 

9. Les règles de vie à l’accueil de jour A SERENITA

 

·         Le respect d’autrui :

Les handicaps ou déficiences présentées par certains usagers ne sauraient être à l’origine de pratiques discriminatoires et/ou dégradantes.

 

Le respect du lieu d’accueil et du matériel mis à disposition est la priorité de tous, en ce sens, les personnes accueillies sont tenues de ne pas dégrader les locaux et de respecter le matériel mis à disposition.

 

10. Gestion des urgences et situations exceptionnelles

 

·         Lutte contre la maltraitance

Le directeur donnera les suites appropriées à tout acte éventuel de maltraitance physique, psychique ou moral, matérielle ou financière, de négligence active ou passive dont il pourra avoir connaissance par les usagers eux même, les aidants ou personne de confiance et le personnel. Le directeur avisera directement les autorités concernées conformément aux procédures définies. L’établissement est doté d’une procédure de maltraitance comprenant un cahier de signalement de maltraitance et/ou de doléance tenu à la disposition des personnes accueillies et des aidants.

11. La sécurité des biens et des personnes

 

·         La sécurité des personnes 

A SERENITA met en œuvre tous les moyens dont il dispose pour garantir la sécurité des personnes accueillies. Tout dysfonctionnement doit être signalé à un membre du personnel. Toute personne qui constate un fait portant atteinte à la sécurité doit en informer, selon la gravité, le personnel ou le directeur pour que des mesures adaptées soient prises. Un protocole Vigipirate est affiché dans l’espace réservé aux personnes accueillies.

 

·         Prévention incendie : 

L’établissement est soumis à des contrôles périodiques par des organismes agrées. Les locaux sont équipés de détecteurs incendies et d’extincteurs. Les plans d’évacuation avec point de regroupement sont affichés à l’entrée de l’établissement. Il est rappelé l’interdiction de fumer dans les locaux de l’accueil de jour eu égard à la législation en vigueur. Un protocole est défini et inscrit à travers le plan bleu de l’établissement.

 

·         Prévention canicule :

L’établissement est climatisé dans tout son ensemble et des recommandations écrites de bonnes pratiques dans le plan bleu en cas de fortes chaleurs est protocolarisé et connu par l’ensemble du personnel de A SERENITA. Il est institué par l’ARS un plan d’alerte et d’urgence en cas de risques climatiques exceptionnels.

 

·         Prévention sanitaire : 

L’établissement met en œuvre des procédures administratives pour éviter tout risque épidémique. Les usagers porteurs  d’une affection contagieuse ou présentant une hyperthermie (fièvre), ainsi qu’une fatigue inhabituelle, ne pourront pas être reçus  à l’Accueil de jour en raison des risques de contagion. Aussi il est fortement recommandé  que les usagers soient vaccinés contre la grippe saisonnière.

·         La sécurité des biens

Il est conseillé d’éviter de détenir tout objet de valeur. L’établissement ne pouvant être tenu responsable des pertes ou vols.

 

12. Dépenses de transport

 

L’accueil de jour organise conjointement  le transport par :

·         une organisation interne afin de pouvoir récupérer et raccompagner les personnes du domicile à l’établissement sur tout le territoire d’Ajaccio Urbain. L’équipe est un binôme composé de 2 salariés diplômés.

·         Une convention avec PHOENIX pour un transport collectif des personnes couvrant les territoires d’Ajaccio Urbain, le péri urbain et le rural. En fonction des ressources budgétaires qui lui sont allouées, l’accueil de jour financera les dépenses de transport dans la limite de ses possibilités.

 

13. Paiement de la prestation

 

Le coût de la prise en charge est facturé à mois échu, sur des journées ou ½ journées effectives par envoi de facture détaillée.

Les absences non justifiées à l’avance (sauf pour des motifs graves et sérieux) ainsi que les coûts des repas commandés chez notre prestataire seront facturés s’ils non pas été signalés à l’avance.

Le prix de la journée comprend :

Le transport aller / retour

Le coût de la journée ou ½ journée

La collation d’accueil

Le goûter

Les diverses activités proposées au sein de l’établissement

 

 

- Ne comprend pas :

Le déjeuner

Les dépenses de collation liées aux sorties socialisantes

Le coût de l’incontinence

14. Vie personnelle

 

La journée est rythmée selon des activités thérapeutiques tout au long de la journée (voir règlement de fonctionnement de l’accueil de jour)

 

Confort de l’accueil de jour (espace polyvalent): 

-          Un espace d’accueil

-          Un espace de vie pour recréer une ambiance familiale : 

Cuisine thérapeutique, salle à manger, salle d’activité,

-          Une salle d’activité multi sensorielle 

-          Un espace hygiène (toilette et salle d’eau aménagée)

Linge 

Un trousseau sera demandé et devra être composé d’un change complet

Médicaments

Les médicaments doivent nous être remis sous blister et seront préparés par l’infirmière coordinatrice de l’accueil de jour.

 

15. Vie de l’établissement

 

Les ateliers s’inscrivent dans un projet thérapeutique personnalisé encore appelé Projet Personnalisé d’Accompagnement (PPA)

 

16. Modification du règlement de fonctionnement : Le règlement de fonctionnement de l’accueil de jour est révisé au maximum tout les 5 ans. Les familles, les personnes accueillies et tous les acteurs de l’accueil de jour sont informés en cas de modification du présent règlement de fonctionnement.

 

 

Accueil de jour A SERENITA

 

Approbation du règlement de fonctionnement

 

Je soussigné, M, Mme (aidant ou tuteur)…………………………………………………

 

Déclare avoir pris connaissance et adhérer au règlement de fonctionnement de l’Accueil de jour A SERENITA 

Avenue Maréchal Moncey, bât B, résidence les Palmiers, 20090 Ajaccio

Fait à Ajaccio le                         

 

Le bénéficiaire de l’accueil de jour                       L’aidant principal ou la personne de confiance

 

        (Lu et approuvé)                                                                     (Lu et approuvé)